Communauté de Communes des Vallées d'Aigueblanche
40 chemin des loisirs, Bellecombe, 73260 Aigueblanche, Tel: 04.79.24.20.04 , secretariat@ccva-savoie.com
Bienvenue sur le site officiel de la Communauté de Communes des Vallées d’Aigueblanche, établissement public de coopération intercommunale fédérant les 7 communes du Bassin d’Aigueblanche.

GESTION DES DECHETS


Conteneurs semi enterrés pour les OMR, le verre et les Emballages-Papiers en point d'apport volontaire

En France au terme de la loi il existe deux compétences distinctes pour la gestion des déchets : la collecte et le traitement.

La Communauté de Communes des Vallées d’Aigueblanche (CCVA) a conservé la compétence « collecte » et a transféré au SMITOM de Tarentaise la compétence « traitement ». Le 1er Juillet 2016 cette compétence sera transférée à SAVOIE DECHETS (suite à la dissolution du SMITOM qui interviendra le 30 juin).

Où vont les déchets ?

- les ordures ménagères résiduelles (OMR) : Jusqu’en décembre 2015 ces ordures ménagères étaient incinérées dans l’UIOM de Valezan. Depuis janvier 2016 elles sont traitées dans l’Unité de Valorisation Energétique et de Traitement des Déchets (UVETD) de CHAMBERY Bissy gérée par SAVOIE DECHETS.

la collecte sélective : au centre de tri de VALESPACE à CHAMBERY Bissy pour les Emballages et le Papier et à l’usine de LAVILLEDIEU en Ardèche pour le traitement du verre.

les autres déchets : grande diversité des exutoires. Voir « Déchèterie » ci-dessous pour plus de détails.

Que jetons nous dans notre poubelle d’ordures ménagères ?

dechets
composter
plastique

Source : SMITOM de Tarentaise

Pourquoi trier ?

Le tri réalisé à la source permet de recycler une partie importante de nos déchets.

Deux conséquences principales :

la préservation des ressources naturelles (les matières premières mais aussi l’eau et l’énergie nécessaires au processus de fabrication). Par exemple recycler une tonne de bouteilles plastiques permet d’économiser 600kg de pétrole.


* la maîtrise des coûts par le biais
         - de la diminution des tonnages envoyés à l’incinération (y compris grâce au compostage)
         - du soutien des Eco-organismes et de la revente des produits ainsi recyclés.

Les consignes de tri des déchets ménagers

Pour savoir si un déchet est recyclable ou pas, vous pouvez consulter notre guide du tri.

Télécharger le Guide du tri 2010

 

Les bons gestes à adopter

Trier c’est bien mais il y a des gestes en plus qui aident lors de la collecte ou pendant le tri au centre de tri. Pour les consulter, téléchargez la fiche des bons gestes


Les outils mis à disposition pour faciliter le tri

Chaque fois que cela est possible, la collectivité a mis en place (et le programme se poursuivra dans les années à venir en fonction des budgets disponibles) des « grappes » de trois conteneurs : Ordures Ménagères Résiduelles (OMR), Emballages-Papiers et Verre.

Le regroupement des Emballages recyclables avec les Papiers dans un même conteneur correspond à un compromis pour tenir compte du coût d'investissement moindre (réduction de 25% du nombre de conteneurs nécéssaires) et d'une moindre emprise au sol.

Cas spécifiques

  • Les gros cartons et le polystyrène

A priori, ces produits sont à amener à la déchèterie où une benne est prévue pour cet apport. Néanmoins, pour faciliter le geste de tri un certain nombre de « chalets » pour cartons et polystyrène sont disposés en différents points de la CCVA.

Pour assurer un bon fonctionnement et une meilleure efficacité il est nécessaire

        - de vider et plier les cartons

        - de ne pas mettre d'encombrants, de films plastiques, de cagette bois etc.

 

 

  • Les seringues et les piquants

Pour ces produits très particuliers et dangereux, c'est une collecte itinérante qui a été mise en place (comme sur l'ensemble de la Tarentaise) et qui s'adresse aux personnes en automédication essentiellement.



La collecte est réalisée une fois par trimestre.

Télécharger le planning de collecte 2017

Des petits conteneurs spécifiques pour stocker ces DASRI (Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux) entre deux passages sont disponibles gratuitement dans les pharmacies (petits conteneurs jaunes).



  • Les médicaments

Les médicaments non utilisés ou périmés doivent être rapportés à la pharmacie. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de Cyclamed ou demander à votre pharmacien.

Compostage

30% du poids de notre poubelle correspond à des déchets organiques, déchets qui peuvent être compostés facilement par chacun d’entre nous (pas de collecte, pas de transport, pas d’incinération). Le compostage est possible en maison (compostage individuel) et en appartement (compostage collectif).

Que peut-on composter?

Les épluchures de fruits et de légumes, les fleurs, les tontes de pelouses, le marc de café, les petites branches etc…..

Télécharger la liste des déchets du jardin à composter  

 

Télécharger la liste des déchets de cuisine à composter  

 

Ces produits sont dégradés, en présence d’oxygène, par des vers, des champignons et des micro-organismes du sol. Progressivement cette transformation naturelle donne le compost qui peut être utilisé ensuite comme un terreau riche en éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes et des légumes.

Comment composter?

La technique ancestrale consiste à composter en tas mais il existe désormais des composteurs plus esthétiques et mieux adaptés au milieu semi-rural. Ces composteurs peuvent être mis à disposition par la CCVA.

Comment se procurer un composteur?

Les demandes de composteur sont à faire à la CCVA.

Vous avez le choix entre un composteur de petit volume en bois (300 litres) ou de grand volume en plastique (600 litres). La distribution est limitée à un composteur par foyer.

Les composteurs sont mis à disposition pour les sommes de 15 € et 20 €.

Qu'est-ce que le compostage collectif?

Le compostage peut se réaliser individuellement dans son jardin mais il est aussi possible de vivre en appartement et de pratiquer le compostage collectivement, au pied de son immeuble. Cette solution permet aux résidents de valoriser leurs déchets organiques, de contribuer à la réduction du volume des déchets envoyés en incinération, de produire du compost pour les plantes, les jardineries... Mais aussi d’organiser au pied d’immeuble un espace collectif pouvant accueillir un petit jardin qui participera à un plus grand respect du cadre de vie et à la création de liens entre habitants. Le projet de compostage collectif suppose de mener des actions de proximité, créatrices de liens sociaux et de convivialité dans la résidence.

La CCVA accompagne les projets de compostage collectif en réalisant des réunions d’informations aux résidents et en fournissant le matériel nécessaire à la copropriété.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le 04 79 24 20 04 ou secretariat@ccva-savoie.com

 

Télécharger le Guide du compostage partagé   

En quoi sont recyclés nos emballages ?

medicaments

Déchèterie

Une seule déchèterie pour les sept communes de la CCVA :

la Déchèterie des Combes à Petit Cœur


Remarque préliminaire : la Déchèterie est tout sauf une grande poubelle. Les différents produits apportés doivent être triés.


 

 Horaires "été" (du 1er mars au 31 octobre)Horaires "hiver" (du 1er novembre au 28 ou 29 février)

Lundi         8h30-12h00 / 14h00-18h30 8h30-12h00 / 14h00-17h00
Mardi             14h00-18h30 14h00-17h00
Mercredi        8h30-12h00 / 14h00-18h30 8h30-12h00 / 14h00-17h00
Jeudi             14h00-18h30 14h00-17h00
Vendredi       14h00-18h30 14h00-17h00
Samedi          8h30-12h00 / 14h00-18h30 8h30-12h00 / 14h00-17h00

Qui ?

Les particuliers résidant sur le périmètre de la CCVA (résidences principales et secondaires).

Les professionnels ne sont pas acceptés à la déchèterie.

Comment ?

Avec une carte d’accès (carte magnétique). La demande doit être réalisée dans chacune des mairies (imprimé à remplir et justificatif à fournir).La carte est réalisée par la CCVA à raison d’une seule carte par foyer.
La première mise à disposition est gratuite mais en cas de perte le remplacement coutera 5€ (à réaliser au siège de la CCVA).
L’utilisation de cette carte est indispensable car elle permet la levée de la barrière à l’entrée de la Déchèterie : pas de carte, pas d’entrée possible.

    Par ailleurs il existe un règlement de déchèterie que chacun doit respecter.

    Télécharger le règlement intérieur de la déchèterie des Combes 

Quoi ?

- le mobilier meubles, chaises, lits (quelque soit la matière), matelas, sommiers, canapés, fauteuils, éléments de cuisine.
- les Déchets d’Equipements Electriques Electroniques (DEEE) : réfrigérateurs, fours, machines à laver, séche-linge, radiateurs électriques, télévisions ordinateurs, et tous les petits appareilsélectroménager (séche-cheveux, cafetière, aspirateurs, rasoirs, grille-pains etc….).

 

Produits volumineuxProduits moins volumineux mais potentiellement dangereux
Bois non traité Peintures, vernis, colles
Cartons Solvants, acides, bases
Déchets verts Aérosols

Gravats ou les inertes (béton,carrelage, matériaux de construction, porcelaine, vaisselle, siporex,cendres, etc.)

Phytosanitaires
Métaux Batteries et piles
Plâtre (placo, carreaux de plâtre) Piles sèches pour clôtures
Plasitques durs Huiles alimentaires (huile de friture)
Bois traité (autoclavé) Radiographies
Polystyrène Cartouches d'encre
Pneus motos et VL non jantés Capsules de Nespresso
Huile minérale (huile de vidange) Tubes fluorescents et lampes basse consommation


Interdit à la déchèterie

Produits   Exutoires
Ordures ménagères Conteneurs OMR
Produits contenant de l'amiante Entreprise agrée
Traverses de chemin de fer, poteaux téléphoniques Entreprise agrée
Cadavres d'animaux Equarisseur
Produits radioactifs Entreprise agrée
Médicaments Pharmacie
Véhicules hors d'usage (y compris en pièces détachées) Casse automobile
Extincteurs Vendeur

Réduction des déchets

Comment pouvons-nous réduire nos déchets?

  • En prolongeant leur durée de vie : réparer, réutiliser, échanger, revendre les objets…

 

  • En les donnant aux différentes associations de dons et de réemplois présentes en Tarentaise (consultez la carte).


  • En consommant mieux : limiter les emballages individuels et les suremballages, favoriser les recharges, l’achat à la coupe, les piles rechargeables, éviter le gaspillage alimentaire, boire l’eau du robinet, utiliser des couches lavables … Télécharger le guide sur les couches lavables 

 

  • En jetant moins : limiter les impressions papiers, généraliser le recto verso, réduire la quantité de publicités dans votre boîtes aux lettres en collant un Stop-pub, composter vos déchets organiques, accommoder les restes de repas.

www.reduisonsnosdechets.fr