Projets en cours

 

Afin de fiabiliser l’enneigement sur la crête de Doucy et, ainsi, améliorer le confort de glisse dans le retour vers Doucy station, des travaux sont été entrepris. 29 enneigeurs de type « ventilateurs » seront installés (5 en fonction pour l’hiver 20-21, les autres pour l’hiver 21-22).

 

Le montant de ces travaux avoisinera les 1,5 M€HT répartis entre la CCVA (521 800€) et la commune de La léchère (500 000 €), avec le soutien de la région AuRA (478 200€).

Ce projet est une co-maîtrise d’ouvrage entre la CCVA et le Domaine Skiable de Valmorel.

Création d'un itinéraire cyclable

Le projet consiste en la création d'un itinéraire cyclable de liaison entre le secteur d'Aigueblanche et celui de Moûtiers.

Actuellement les cyclistes se heurtent à une rupture en raison de l'étroitesse de la vallée à cet endroit (gorges de Ponserand) et donc à une discontinuité cyclable. Ce qui empêche un développement des déplacements alternatifs à la voiture entre ces deux bourgs qui forment ensemble un véritable bassin de vie.

 

Le projet consiste à rétablir cette liaison, en la sécurisant (protection contre les chutes de blocs), en l'élargissant pour permettre le croisement de vélos, en réhabilitant la bande roulante et en balisant l'itinéraire. Le premier tronçon d’environ 2,5km, jugé prioritaire, concerne la liaison directe entre le secteur de Moûtiers et celui d'Aigueblanche.Par la suite, il sera poursuivi vers la station thermale de La Léchère-les-Bains, et peut être jusque Feissons pour une connexion avec Arlysère.

L’itinéraire projeté dans cette première tranche permettra de drainer des flux issus des zones d’habitat directement vers plusieurs pôles d’activités :

  • Le pôle sportif du Morel : centre aquatique, stade de football, espace pumptrack, tennis ;
  • La zone d’activités de Bellecombe 
  • La centrale hydroélectrique de la Coche
  • Le centre-bourg d’Aigueblanche
  • La zone d’activités des Salines à Moûtiers

Il permettra également de drainer des flux vers des pôles assez proches :

  • Le groupe scolaire de Bellecombe,
  • La zone artisanale de Bellecombe,
  • Le groupe scolaire d’Aigueblanche
  • Le collège et le lycée de Moûtiers 

L’itinéraire se situera à proximité directe de nombreux générateurs de flux de mobilité et de zones d’habitat, permettant ainsi de drainer un nombre important d’usagers. La faible pente moyenne, hormis une rupture plus importante au niveau de la centrale hydroélectrique de La Coche, est un atout incontestable pour la mobilité du quotidien. L’avènement et la forte croissance du vélo à assistance électrique constitue également un vecteur important de développement de la pratique et un vivier d’usagers à capter, d’autant plus depuis la crise sanitaire du Covid19.

C'est donc le développement de la pratique quotidienne du vélo, la baisse de l'utilisation de l'automobile et la réduction des émissions polluantes qui sont visés par cette opération.

Ce projet réalisé en étroite collaboration entre la commune de Grand-Aigueblanche et la CCVA a fait l’objet d’une candidature à un appel à projets national (Plan Vélo) et un appel à projets européen, afin de bénéficier de subventions importantes.